Réalisations, Actualités

Le nouvel espace Guerlain de la Cour des Senteurs à Versailles

mai 2013Le nouvel espace Guerlain de la Cour des Senteurs à Versailles

Une inspiration solaire, pour une œuvre de Nicolas d'Olce interprétée sur verre par Bernard Pictet, dans le nouvel espace Guerlain de la Cour des Senteurs à Versailles

Conçue par l'architecte Patricia Grosdemange, la boutique Guerlain est située à l'entrée de la Cour des Senteurs aux portes du Château de Versailles. Elle s'inspire de la démarche de mécénat et de création du Roi Soleil et renoue avec les traditions de la Cour et l'histoire du prestigieux parfumeur, en faisant appel aux artistes et aux métiers d'art du luxe.


C'est à l'initiative de Patricia Grosdemange, architecte de la Maison Guerlain, que le plasticien Nicolas d'Olce et Bernard Pictet se sont rencontrés pour la réalisation d'une sculpture sur verre appelée "Le Big Bang des couleurs".

Cette pièce monumentale de 8 m de long sur 3 de haut, est située dans l’espace maquillage de la nouvelle boutique. Elle représente une explosion solaire évoquant l'éclat de la Cour de Versailles : une énergie de couleurs qui coule dans les rainures du verre, une déflagration gravée dans un noir cosmique, un dessin gigantesque, un enchaînement d’ “incidents-accidents” qui traverse la feuille de verre, passant de l’or au feu pour s'éteindre dans le bleu. L’œuvre achevée pourrait faire penser à la matrice d’une gravure ; à mi-chemin entre un monde numérique et la trame d’un Gustave Doré.

C'est la première fois que Nicolas d’Olce travaille le verre. Ses œuvres étaient jusqu'à présent gravées sur du Plexiglass. Sa démarche se situe dans le rapport à la matière, le détournement de son éclat, de son intensité et de sa luminosité.

L'Atelier Bernard Pictet a réalisé la conception technique et l'exécution de cette œuvre avec lui. A la demande de l'architecte, et en étroite collaboration avec l'artiste, l'Atelier a traduit le plus fidèlement possible l'œuvre sur le verre, chacun découvrant le savoir-faire de l'autre.
Ainsi, tout au long du projet, différentes techniques ont été employées : gravure au sable, vernis, dorure et peinture. L'œuvre originale scannée de Nicolas d'Olce a d'abord été agrandie quatre à cinq fois, démultipliée puis retouchée avec grande précision, afin de conserver l’énergie du trait et la sensibilité de la gravure initiale. L'Atelier a ensuite fabriqué des glaces feuilletées laquées noires puis gravé profondément et irrégulièrement les verres. Enfin, afin de les éclaircir, un vernis spécial a été passé sur les gravures.

L'intervention sur les glaces s'est achevée par la dorure des gravures avant de les confier à Nicolas d'Olce pour qu'il y coule ses couleurs éclatantes.

Galerie photo (11)

Cliquez sur les vignettes pour visualiser un agrandissement. Utilisez la molette de votre souris pour naviguer entre les images.

  • REF-ACTU201306-02
  • REF-ACTU201306-01
  • REF-ACTU201306-03
  • REF-ACTU201306-04
  • REF-ACTU201306-06
  • REF-ACTU201306-08
  • REF-ACTU201306-05
  • REF-ACTU201306-07
  • REF-ACTU201306-09
  • REF-ACTU201306-11
  • REF-ACTU201306-10

Archives